• Here comes the day- The Cranes

    Il ne suffit pas de vouloir pour échanger. Il faut avoir à dire pour se raconter, des envies pour se désirer, des malheurs pour se consoler. Et surtout, il ne faut pas trop se remplir si l'on veut offrir ses vides à quelqu'un. Se suffire c'est déserter le besoin des autres : on y arrive jamais vraiment?( juste assez pour atteindre à la solitude.) De toutes façons, la plupart du temps, le partage tourne à vide... On s'aime, on s'apprécie, à la rigueur on se fascine, mais en y réfléchissant bien avec une lueur de lucidité par là, on se donne peu. Le plaisir que l'autre soit là est suffisant. On sait bien que tous les chemins mènent au tombeau ou à Rome à votre guise, mais c'est tellement plus humain d'y aller en se tenant la main? Nan? 


  • Commentaires

    1
    Cesarius
    Vendredi 16 Mars 2007 à 00:29
    Bonsoir
    C'est étrange, j'ai l'impression d'avoir déjà lu ce texte quelque part...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :