• "hoimme pressé- Noir desir

    Alors, pour un peu de trouble, les mots rattrapent les pensées et rendent audibles les intérêts avec des airs de funambule. On lance à l'envol les sournoiseries de séduction qui intercalent un battement entre deux bruits sourds, et s'évanouissent aux futilités amnésiées. Pour le frisson de plaire, on s'accomplice en associations de bienfaiteurs, on parfait nos crimes de propos accoquinés et de concupiscences sans preuve. On glisse à l'omerta des amours honnêtes quelques coups de couteau adultes où percent les vérités qui auraient pu.

    Et donc, j'en suis là, au désoeuvrement, parce qu'il faudrait m'étreindre, que ces journées ne sont pas faites pour les humains, et je tourne doucement délinquant pour tromper l'absurde. Je guette le mauvais coup, un forfait de sang, un pouls.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :