• The greatest"- Cat Power

    "Et, à moins de quinze centimetres de moi  et de ma vie ardente, gisait la nébuleurse Lolita!Après une longue et impassible attente, mes tentacules se déplacèrent de nouveau vers elle, et cette fois le craquement du matelas ne la reveilla pas. Je parvins à rapprocher mon anatomie rapace si près d'elle que l'aura de son épaule nue picota ma joue comme un souffle chaud. Et soudain, elle se releva, soupira, marmonna avec une rapidité insane queluechose à propos de bateaux, tira sur les draps et sombra de nouveau dans les opulentes ténèbres de sa jeune inconscience. Tandis ce qu'elle s'agitait, au coeur de cet intarissable flux de sommeil _ tout à l'heure auburn, lunaire à présent _, son bras me frappa en travers du visage. Je la retins l'espace d'un instant. Elle se libera de l'ombre de mon étreinte _ pas consciemment, ni violemment, sans répulsion personnelle, mais avec ce murmure neutre et plaintif que pousse un enfant qui exige son repos naturel. Et les choses etaient revenues au point de depart: Lolita présentant son dos lové à Humbert, Humbert le t^te posée sur l'oreiller de sa main et brûlant de desir et de dyspepsie..."

    Lolita- Nabokov


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :